· 

Notre philosophie du Home-sitting

 

« Aujourd’hui, nous avons refusé un client !... »

 

 

Qui sommes-nous pour choisir nos clients ?  

 

 

Comment pouvons-nous trier parmi les demandes qui nous parviennent, celles qui obtiendront notre aval et celles que nous laisserons de côté ? Est-ce que nous devenons élitistes pour désigner qui peut devenir client chez Homering et qui n’en est pas digne?...

 

 

Avons-nous trop de clients?

 

 

Je vais vous raconter ce qu’il s’est passé cette semaine. Une cliente nous appelle en expliquant qu’elle doit s’absenter la semaine prochaine pour une dizaine de jours, elle ne veut pas laisser sa maison vide, elle a un chien et deux chats. Vu le délai, je lui indique qu’il faut agir vite et que trouver des Home-sitters dans un délai contraint va être difficile, mais faisable. Nous l’avons déjà fait. Je lui envoie donc le questionnaire prévu et deux heures plus tard, elle nous le retourne rempli. Pour avoir certaines précisions, je la contacte aussitôt par téléphone. 

 

 

Nous en venons à évoquer les soins à apporter au chien et aux deux chats. Cette cliente me répond la chose suivante : 

 

 

« Ça, ça n’a pas d’importance, je veux des Home-sitters pour qu’il y ait quelqu’un chez moi, le chien on lui donne une gamelle et c’est bon, les chats ils se débrouillent dehors puisqu’ils sont toujours dehors »

 

 

Jusqu’à ce jour, j’ai toujours eu à faire avec des clients qui souhaitaient avant tout des Home-sitters qui s’occupent de leurs animaux, la présence dans la maison n’étant pas forcément la raison première.

 

 

J’ai alors reformulé ma question, je m’étais peut-être mal exprimé. Mais la cliente a fini par m’avouer: « Oh vous savez, c’est les animaux de mon beau-père qui est décédé et comme je ne l’appréciais pas, les animaux je m’en fiche un peu ». J’étais un peu interloqué par cette réponse et étonné qu’elle les ait récupérés alors qu’elle n’était visiblement pas une ‘’amie’’ des bêtes.

J’ai quand même essayé, gentiment, de lui dire que le chien et les chats n’y étaient pour rien dans cette mésentente et qu’un minimum de réconfort pouvait leur apporter un maximum de bonheur pour finir leurs jours.

 

 

Je commençais malgré tout à être irrité par ses propos et la pression montait. Vous savez un peu comme un thermomètre qu’on approche d’une flamme...

 

 

La cliente a alors ajouté, un peu énervée aussi « J’ai d’autres problèmes à gérer, si ça m’embête je les lâcherai dans la rue, ils se débrouilleront »...

 

 

Cette conversation devenait un peu irréelle, d’un côté j’avais une cliente qui réclamait mes services et de l’autre, j’avais une personne sans cœur qui avait récupéré des animaux, peut-être par obligation, mais qui n’exprimait aucune compassion à leur égard.

 

 

Il faut que je précise que je respecte l’animal en tant qu’être vivant et que je suis sensible aux demandes des clients qui nous sollicitent (sinon je ne ferais pas de home-sitting). Bien souvent, certains d’entre eux nous disent que leur chien ou leur chat fait partie de la famille et que la raison pour laquelle ils font appel à nos services est essentiellement dictée par le bien-être du chat ou du chien. Cette pour cela que lorsque nous nous entretenons avec des candidats Home-sitters, la question du respect de l’animal est très importante.

 

 

Pour finir avec cette cliente, j’ai décidé de lui dire que nous ne répondrions pas à sa demande car le peu de considération qu’elle accordait à ces animaux était pitoyable et ne correspondait pas au principe du Home-sitting (c'est la première fois que je parlais de cette façon à un client). J’ai ensuite raccroché assez en colère.

 

 

Dans la journée, j’ai pris contact avec la SPA locale en expliquant la teneur de cette conversation. Le lendemain, la responsable du centre m’a contacté pour me dire que le chien et les chats allaient être récupérés pour être placés en famille d’accueil. J’étais très heureux de cette démarche qui allait donner une nouvelle vie à ces trois petites bêtes.

 

 

Pourquoi je vous raconte cette histoire? Finalement elle n’a pas vraiment de lien avec la garde de maison par des retraités et dépasse le cadre du Home-sitting?...

 

 

En fait, je voulais vous dire que chez Homering, il n’y a pas que la facturation qui compte. Bien sûr, le but de toute entreprise est de faire du chiffre pour être viable. Mais il ne faut pas oublier tout ce qui rend les relations humaines plus humaines justement, même avec tout les petits compagnons qui partagent notre vie. Nous offrons un service de qualité, chaque jour nous essayons de faire mieux, d’améliorer nos méthodes de recrutement et notre façon de travailler. Cela passe par la compréhension de la demande du client comme des motivations des candidats Home-sitters. J’ai un profond respect pour l’autre et j’essaie de faire en sorte que nos Home-sitters soient aussi dans cette esprit de partage. Et je pense que l’ensemble de nos inscrits correspond à notre philosophie.

 

Alors nos clients doivent aussi respecter nos Home-sitters. J’ai la conviction que si un client ne respecte pas son animal ou le traite comme un objet, il ne respectera pas nos Home-sitters. Le Home-sitting est un échange de service, mais c’est aussi un échange qui doit être respectueux. 

(Nous rédigerons bientôt un article sur la philosophie du Home-sitting qui va bien au delà du gardiennage de maison)

 

 

Donc oui, nous avons refusé un client mais nous avons surtout affirmé nos convictions et notre respect pour les animaux. 

 

 

Vous pouvez être sûr que si vous nous confiez la garde de votre maison et de vos animaux, nous mettrons tout en œuvre pour répondre à votre demande de la façon la plus rigoureuse qui soit. C'est notre mode de fonctionnement.

 

Nous répétons souvent que nous ne sommes pas les meilleurs, nous ne cherchons pas à être sur un podium ou faire la une des journaux, mais ce que nous faisons, nous le faisons bien. Quand un client ou propriétaire nous appelle après une prestation pour nous remercier, nous sommes fiers. De nous bien sûr mais surtout de nos Home-sitters qui durant chaque séjour ont à cœur de d’occuper du chien, du chat ou du cheval qui leur a été confié (et même des plantes), avec enthousiasme, passion et souvent avec tendresse.

 

 

Merci à eux et à nos clients de bien les recevoir et ainsi de créer de belles histoires et de beaux souvenirs.

 

 

Jean-Claude PICARD

Créateur d’Homering

 

Vous pouvez commenter cet article ci-dessous, mais si vous souhaitez une réponse personnalisée, indiquez nous vos coordonnées par le biais du formulaire de cette page. 

Écrire commentaire

Commentaires: 3
  • #1

    Hélène Guet (mercredi, 12 février 2020 14:17)

    Vous avez bien fait de refuser cette personne....mais il fallait absolument trouver une solution pour ces pauvres bêtes qui auraient pu être jetées à la rue par cette indigne ‘cliente ´ .....

  • #2

    SyletBer (mercredi, 12 février 2020 19:52)

    Bonjour. Nous n'avons pas l'habitude de vous sentir remonté à ce point, mais après lecture de cette mésaventure, nous comprenons très bien. Nous avons cru comprendre depuis longtemps que vous partagez un amour identique au notre pour les compagnons qui partagent nos vies. Il est vrai que tous les home-sitters n'ont pas cet amour et que parfois nous pouvons être un peu déçus mais l'important est que nos animaux restent en bonne santé. Par rapport à la personne concernée par votre récit, il est inadmissible de pouvoir agir de la sorte et votre réaction fut certainement la meilleure.
    Nous profitons de vos services depuis plusieurs années et sommes bien contents de vous avoir trouvé, car vos services nous sont indispensables (même si ce n'est pas toujours facile de concilier nos dates et nos besoins face aux disponibilités de vos home-sitters) si nous souhaitons nous évader quelques temps.
    Donc pour finir, nous sommes tout à fait d'accord avec votre fonctionnement et vos critères de sélection, certes difficiles gérer car il n'est pas toujours aisé de connaitre les vraies motivations des uns et des autres.
    A bientôt pour notre prochaine escapade �, nos loulous comptent sur vous ���

  • #3

    Anna N (mardi, 21 avril 2020 16:01)

    Oh !moi qui adore les animaux peut être plus que les humains ,je vous félicite de votre façon d agir ....